Décès de Jacques Thirion Contenu abonnés


11/4/07 – Disparition – Jacques Thirion est mort le 19 mars dernier. Né en 1926, chartiste, il a joué un rôle important dans l’hisoire de l’art médiéval et de la Renaissance. Sa carrière s’est déroulée au Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale, aux Archives Nationales, puis aux Musées de Nice dont il fut le directeur de 1958 à 1964, au département des sculptures du Musée du Louvre qu’il dirigea jusqu’en 1973, et enfin à l’Ecole Natiole des Chartes où il fut professeur d’archéologie. Ses travaux ont porté sur la sculpture monumentale, sur l’architecture médiévale (Alpes romanes, 1980 ; Cathédrales de Haute-Provence, 2000 ), sur les rapports entre la gravure et le mobilier (Le meuble en France au Moyen-Age et à la Renaissance, 1998). Il appartenait à de nombreuses sociétés…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Trois tableaux du Musée de Pau restaurés grâce à la Fondation BNP-Paribas

Article suivant dans Brèves : Cinq dessins français du XVIIe siècle acquis par le Louvre