Publicité Annonce Tribune de l'Art souscription 2

De Watteau à Ingres. Dessins français du XVIIIe siècle du Rijksmuseum Contenu abonnés


Paris, Institut Nérlandais, Fondation Custodia. Exposition terminée le 18 mai 2003.

jpg-watteau_a_ingres-jpgPar chance, l’Institut Néerlandais n’a pas assez d’argent pour se payer un décorateur ou un architecte. En revanche, il possède des murs et des cadres anciens. Il a également des dessins, de sa collection ou prêtés par d’autres institutions, qu’il entoure des seconds et pose sur les premiers. Cela donne des expositions remarquables, où l’on regarde les œuvres sans s’encombrer d’une mise en scène aussi chic que toc.

Fidèle à sa vocation, il présente aujourd’hui des dessins français du XVIIIe siècle du Rijksmuseum. La limite chronologique est floue, puisqu’un portrait d’Ingres et un dessin ossianesque de Girodet terminent la démonstration. On ne s’en plaindra pas, au vu de la qualité des feuilles. Celles-ci sont assez peu connues : on ne s’attend jamais à trouver de l’art français dans…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article suivant dans Expositions : De Constable à Delacroix. L’art britannique et les romantiques français