De Roelandt Savery à Théodore Rousseau : quatre nouveaux paysages au Getty Contenu abonnés


JPEG - 32.4 ko
1. Roelandt Savery (1840-1917)
Paysage avec la Tentation de saint Antoine, 1617
Huile sur panneau - 49,1 x 94 cm
Los Angeles, J. Paul Getty Museum
Photo : J. Paul Getty Museum
Voir l'image dans sa page

29/12/08 – Acquisitions – Los Angeles, The J. Paul Getty Museum – Le 10 décembre dernier, le musée Getty a annoncé l’achat du Paysage avec la Tentation de saint Antoine de Roelandt Savery (ill. 1), daté de 1617. Caractéristique du passage de la conception maniériste du paysage à celle naturaliste du XVIIe siècle, il témoigne également d’une demande, nouvelle à cette époque, des amateurs pour de grand formats représentant la nature.
Savery, au service de l’Empereur Rodolphe II à Prague, avait longuement voyagé en 1606 dans le Tyrol et exécuté des dessins et des petits formats représentant des forêts. De retour à Amsterdam et à Utrecht, il les utilisa pour concevoir de vastes paysages, avec plusieurs points de fuite, striés de coups de lumière, de cascades et de montagnes, très étrangers à la géographie des Pays-Bas. L’aspect grandiose et héroïque des éléments évoque certains tableaux de Kerstiaen de Keuninck. Au premier plan, l’artiste rappelle ses talents reconnus de peintre animalier et se sert de l’anecdote du saint dans sa retraite, à gauche, comme réflexion sur la place de l’homme dans la nature, thématique fréquente chez les peintres contemporains, de Bril à Jan Brueghel l’ancien, et qui se perpétuera à l’époque baroque (Poussin, Claude, …)


JPEG - 25.2 ko
2. Auguste Rodin (1840-1917)
Sphinx, vers 1898-1900
Lavis brun et crayon - 48,3 x 31,7 cm
Los Angeles, J. Paul Getty Museum
Photo : J. Paul Getty Museum
Voir l'image dans sa page

En dépit de ses qualités bien réelles, le ton dithyrambique du communiqué de presse du musée est un peu exagéré. Il s’agit d’une acquisition importante certes, mais pas aussi fondamentale qu’ils le prétendent (au point de parler d’ « une des plus importantes œuvres disponible depuis plusieurs décennies ») l’artiste étant régulièrement présent…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le plafonnement des travaux sur monuments historiques annulé par le Parlement

Article suivant dans Brèves : Un chef-d’œuvre de Sérusier pour Pont-Aven