De Raphaël à la Révolution. Les relations artistiques entre la France et l’Italie Contenu abonnés


Auteur : Pierre Rosenberg

jpg-couverture_rosenberg-jpgEn réunissant des articles de Pierre Rosenberg écrits entre 1971 et 2003 sur les relations artistiques entre la France et l’Italie, les éditions Skira proposent de découvrir certains textes confidentiels qui n’avaient parfois pas été publiés en français et d’en relire d’autres, plus accessibles mais que l’on avait pu oublier. Il faut dire que la bibliographie de Pierre Rosenberg est très importante comme on avait pu le voir en introduction de son volume de Mélanges1

Ce recueil permet de constater à quel point l’œuvre de l’ancien directeur du Louvre est cohérent. Il n’est pas seulement un « œil » exceptionnel, celui qui peut reconnaître dans un tableau de Fragonard2 la copie d’une toile hollandaise alors perdue et dont la réapparition prouvera a posteriori la justesse de son intuition, ou celui qui reconstitua, dans un texte remarquable publié à nouveau dans ce volume, la carrière du jeune Boucher. Il est également passionné par la diffusion des modèles et l’histoire du goût, s’intéressant à la fortune des italiens en France (ici Tiepolo, Sebastiano Ricci, Giovanni-Battista Crespi et bien d’autres) ou aux peintres français actifs en Italie. Certains n’y sont restés que quelques années, comme Natoire dont l’activité de directeur de l’Académie de France à Rome fait l’objet d’un essai, ou David, étudié dans ses rapports avec la peinture bolonaise. D’autres y firent leur carrière tel Poussin ou Subleyras. Le destin de la première série des Sacrements de Nicolas Poussin est l’occasion, pour celui qui s’est toujours battu pour la sauvegarde du patrimoine national, de relater leur exportation frauduleuse de Rome vers l’Angleterre au XVIIIe siècle. Quant à Subleyras, artiste que Pierre Rosenberg a littéralement ressuscité dans l’exposition mémorable du musée du Luxembourg en 1987, si aucune étude ne lui est ici consacrée spécifiquement, son nom revient un peu partout.
Certains articles sont très courts, par exemple celui sur la présence dans la collection de Madame de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Publications : Deux publications sur Pierre-Narcisse Guérin (1774-1833)

Article suivant dans Publications : Le Style rustique