De nouveaux tableaux de Mengs pour Madrid Contenu abonnés


JPEG - 61.7 ko
1. Anton Raphaël Mengs (1728-1779)
L’Immaculée Conception
Huile sur toile - 63,5 x 58,3 cm
Madrid, Palacio Real
Photo : Patrimonio Nacional
Voir l'image dans sa page

22/11/07 – Acquisitions – Madrid, Palais Royal et Musée du Prado – Dans son livre sur Anton Raphaël Mengs de 1780, l’historien et homme politique Jose Nicolás de Azara nous apprend que, des neuf peintures qui décoraient la « chambre » de Charles III au Palais Royal, le monarque préférait l’Immaculée Conception du peintre d’origine allemande, et la faisait suivre dans la plupart de ses déplacements1. Aliénée à l’époque de Joseph Bonaparte, et non récupérée à la fin de la guerre d’Indépendance, la toile n’était plus localisée. Retrouvée dans une collection privée anglaise, elle a pu être obtenue par le Patrimonio Nacional…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Découverte d’un des tableaux de Jordaens pour l’arc de Philippe

Article suivant dans Brèves : Le Louis XIII de Rude, en bronze, entre au musée de Dijon grâce au mécénat