De David à Courbet. Chefs-d’œuvres du Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon Contenu abonnés


Rennes, Musée des Beaux-Arts, du 4 juin au 28 août 2016.
Dole, Musée des Beaux-Arts, du 14 octobre 2016 au 19 février 2017.
Clermont-Ferrand, Musée d’Art Roger-Quilliot, du 16 mars au 3 septembre 2017.

JPEG - 362.1 ko
1. Vue de l’exposition De David à Courbet
au Musée des Beaux-Arts de Rennes
Photo : Didier Rykner

Fermé pour travaux, le Musée des Beaux-Arts de Besançon en profite pour montrer une partie de sa collection à Rennes, puis à Dole et à Clermont-Ferrand. Le commissariat de cette exposition est assuré par Yohan Rimaud, jeune et brillant conservateur à Besançon, et par Guillaume Kazerouni que l’on ne présente plus aux lecteurs de La Tribune de l’Art. Que celui-ci soit aux commandes suffit à comprendre qu’il ne s’agit pas ici seulement d’exposer des œuvres du musée en cours de travaux, mais bien de profiter de cette occasion pour réaliser un vrai travail scientifique qui apporte son lot de découvertes. Le musée bisontin consacre par ailleurs actuellement d’importants moyens à sa collection ce qui a permis de restaurer et d’encadrer beaucoup d’œuvres.

Plutôt que de montrer une sélection de chefs-d’œuvre de toutes époques, ce qui aurait été la solution de facilité - on découvre donc une étude des peintures de la première moitié du XIXe siècle, accompagnée d’une sélection de dessins. Chaque œuvre exposée fait l’objet d’une notice complète, et le catalogue est enrichi d’un inventaire exhaustif de l’intégralité des tableaux de cette époque que conserve le musée. La présentation, comme habituellement à Rennes, est excellente et sans tape-à-l’œil (ill. 1), entièrement dédiée à la mise en valeur des œuvres. Dans cet article, nous examinerons les nouveautés que proposent les deux commissaires, en suivant le parcours logiquement organisé par thèmes et périodes. Sauf exception, nous ne nous attarderons pas sur les dessins, pour la plupart bien connus comme la série exceptionnelle de feuilles de Jacques-Louis David

JPEG - 293.4 ko
2. Suiveur de Francisco Goya
Femme lisant avec un enfant, vers 1850 ?
Huile sur fer-blanc - 22 x 32,8 cm
Besançon, Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie
Photo : Didier Rykner

L’exposition commence avec l’Espagne et Goya. De ce dernier, le musée conserve deux…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Ferveurs baroques. Hommage à Othon Kaufmann et François Schlageter

Article suivant dans Expositions : Frédéric Bazille, la jeunesse de l’impressionnisme