Contenu abonnés

Dation exceptionnelle : neuf œuvres pour le Musée Picasso

22/9/21 - Acquisitions - Paris, Musée Picasso - C’est sans doute l’une des dations les plus importantes effectuées en France depuis le Mur d’André Breton. Fruit des amours de Picasso et de Marie-Thérèse Walter, Maya Widmaier a cédé neuf œuvres à l’État français : huit sont de la main de son père - six peintures, une sculpture, un carnet de dessins - la neuvième est une statuette océanienne lui ayant appartenu. L’ensemble, qui rejoindra les collections du Musée Picasso en 2022, permet d’évoquer les multiples facettes de l’art du maître et de couvrir un large champ chronologique allant de 1895 à 1971, de ses créations de jeunesse à ses toutes dernières.


1.Pablo Picasso (1881-1973)
Don José Ruiz, le père de l’artiste
La Corogne, 1895
Huile sur toile - 52 x 32 cm
Paris, Musée national Picasso
Photo : RMN-GP/ Rachel Prat
© Succession Picasso 2021
Voir l´image dans sa page

Le père de Picasso, José Ruiz, joua un rôle essentiel dans son initiation artistique puisqu’il était à la fois peintre et professeur de dessin. Il lui servit aussi de modèle, Pablo le représenta à plusieurs reprises à partir de 1895 et jusqu’à son premier séjour parisien en 1900. Le portrait de José Ruiz cédé par Maya Widmaier est l’un des plus anciens (ill. 1), peint à La Corogne juste avant leur départ pour Barcelone ; il est aussi l’un des plus aboutis, l’artiste l’a d’ailleurs signé et daté « P. Ruiz / 95 ». José Ruiz donna par ailleurs ses traits au médecin dans Science et Charité, puis il disparut de l’œuvre de Pablo, mais pas de son esprit : « Chaque fois que je dessine un homme, involontairement, c’est à mon père que je pense... Pour moi, l’homme c’est "Don José" et ça le restera toute ma vie... Il portait une barbe. Tous les hommes que je dessine, je les vois plus ou moins sous ses traits » affirma-t-il [1]


2. Pablo Picasso (1881-1973)
Tête d’homme
Mougins, 31 juillet 1971
Huile sur toile- 73 x 60 cm
Paris, Musée national Picasso
Photo : RMN-GP/…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.