Courrier de Jean-David Jumeau-Lafond à propos de la « reprise administrative » de la tombe d’Aloysius Bertrand Contenu abonnés


Jean-David Jumeau-Lafond, collaborateur régulier de La Tribune de l’Art, nous envoie ce message que nous publions volontiers et auquel nous nous associons. La reprise des sépultures historiques, surtout dans la partie classée d’un cimetière comme c’est le cas ici, est une atteinte grave au patrimoine parisien.

La Ville de Paris a prononcé la « reprise administrative » de la tombe d’Aloysius Bertrand, l’un des plus grands poètes français, inventeur du poème en prose, dont 2007 est justement l’année du bicentenaire de la naissance. C’est à dire, en langage clair, que l’on s’apprête à disperser sans vergogne les restes de ce grand homme et à détruire purement et simplement son monument au cimetière du Montparnasse. La décision prise n’est en effet révocable que par la restauration de cette…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Courrier : Courrier de Monsieur Pierre Arizzoli-Clémentel, suite à notre article sur Versailles

Article suivant dans Courrier : Courrier reçu de Monsieur Francis Carrette à propos de l’exposition Wallonie, ce curieux pays curieux.