Correspondance d’Horace Vernet, directeur de l’Académie de France à Rome Contenu abonnés


Le travail souvent fastidieux des chercheurs dans les archives est allégé par l’Académie de France à Rome et la Société de l’Histoire de l’Art français qui, depuis 2005, ont repris la publication de la correspondance des directeurs de la Villa Médicis, commencée en 1887 et interrompue à plusieurs reprises. Horace Vernet, qui fut directeur de 1829 à 1834, succède à Pierre-Narcisse Guérin (1823-1828) et précède Jean-Auguste-Dominique Ingres (1835-1840) dont la correspondance fera l’objet d’un prochain ouvrage.
615 lettres en tout sont réunies, dont beaucoup d’inédites, qui retracent une correspondance officielle, mais aussi certains échanges épistolaires privés liés au directorat ; elles ne sont d’ailleurs pas toutes de la main de Vernet ou adressées à lui et l’on pourra découvrir ainsi des missives du Comte d’Argout, ministre du Commerce, adressées à Quatremère de Quincy, de La Tour Maubourg au gouverneur de Rome Capelletti, ou encore d’un artiste à un autre. Cet ensemble donne une idée très claire de la vie artistique, sociale, économique et politique à l’Académie de France à Rome sous la direction d’Horace Vernet.

Prodigue, il organisait des réceptions et des fêtes, les jeudis du directeur étaient très prisés, et la présence de son épouse (née Louise Pujol) et de sa fille Louise-Elisabeth (qui se mariera avec Paul Delaroche) (ill. 1) assurait une certain gaieté qu’on ne trouve pas sous les règnes de Guérin et d’Ingres.
La charge de directeur pourtant est loin d’être aisée et s’éloigne parfois des questions artistiques : certains pensionnaires malades doivent rentrer à Paris ou au contraire rester à Rome plus longtemps, tout en voulant bien sûr garder leur pension, d’autres souhaitent résider avec leurs épouses, si bien que Vernet voulut interdire le concours aux artistes mariés.

JPEG - 83.1 ko
1. Horace Vernet (1789-1863)
Portrait de Louise Vernet, fille de l’artiste,
devant la Villa Médicis
,
Huile sur toile - 100 x 74 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : RMN / Gérard Blot

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Publications : De la Renaissance à la Régence. Peintures françaises du musée Fabre

Article suivant dans Publications : Ouvrages reçus en août 2011