Claude Monet Contenu abonnés


New York, galerie Wildenstein, du 27 avril au 15 juin 2007.

JPEG - 57.5 ko
1. Claude Monet (1840-1926)
Nature morte avec fleurs et fruits, 1869
Huile sur toile - 100 x 80 cm
Los Angeles, Getty Museum
Photo : Getty Museum
Voir l'image dans sa page

Depuis quelques semaines, et pour quelques jours encore, une foule inhabituelle se presse dans l’hôtel particulier, siège de Wildenstein & Company à New York. Les visiteurs viennent admirer la rétrospective consacrée à Claude Monet, en hommage à Daniel Wildenstein et Katia Granoff. Cette affluence est justifiée : qui, à part un musée, pouvait réunir autant d’œuvres majeures, souvent très peu vues car conservées dans des collections particulières ? Editeur du catalogue raisonné faisant autorité sur Claude Monet, ayant vendu de très nombreuses toiles de ce peintre - dont certaines sont présentées ici - nul n’était plus à même que cette galerie pour mener à bien un tel projet, le troisième de grande ampleur, après Arts of France (voir l’article) et Chefs-d’œuvre de la Nouvelle-Orléans (voir l’article) qu’elle organise en moins de deux ans.
Les tableaux présentés couvrent chronologiquement l’ensemble de la carrière de l’artiste et la plupart des thèmes qu’il a traités. Les toiles datées les plus tôt sont deux scènes de mer à Honfleur, respectivement de 1864 et 1866. Si la première, appartenant au LACMA, est encore proche dans sa facture de Gustave Courbet et, surtout, de Boudin dont Monet prit ses premières leçons de peinture en plein air, la seconde (collection particulière) est déjà étonnamment proche du fauvisme, traitée par de grands aplats de couleur, dans des tons sombres qu’on retrouve également dans une scène peinte aux Pays-Bas, lors de son séjour de quelques mois dans le port de Zaandam, alors qu’il fuyait la guerre en France (collection particulière)..
Des débuts, l’exposition présente aussi trois natures mortes exécutées juste avant la guerre de 1870, qui montrent la proximité entre Monet et Frédéric Bazille. Deux sont dans des collections particulières, la troisième est…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Barcelona and Modernity. Picasso Gaudí Miró Dalí

Article suivant dans Expositions : Entre cour et jardin. Marie-Caroline, duchesse de Berry