Chronique Semaine de l’Art n° 29 : Paris et les expositions Contenu abonnés


Ce texte est la transcription de la chronique de l’émission La Semaine de l’Art n° 29 du 30 octobre 2014. Il est accessible seulement aux abonnés.

La semaine dernière, dans notre chronique malheureusement non enregistrée mais que les abonnés peuvent lire sur le site, nous nous demandions si, comme Anne Hidalgo l’affirme, Paris est bien la capitale des Arts, et nous concluions sur une réponse positive, en dépit, plutôt que grâce à son maire.

Et il est vrai que, si Paris est encore la capitale des arts, c’est peut-être en partie grâce à l’art contemporain même si Londres, New York ou Berlin sont incontestablement beaucoup mieux placés, mais surtout grâce à l’art ancien jusqu’au début du XXe siècle.
Dans aucune autre capitale l’offre d’exposition n’est aussi riche et cette rentrée en témoigne une nouvelle fois, d’autant que ce sont les expositions parfois les moins médiatisées qui sont souvent les plus passionnantes.
Deux d’entre…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Chroniques : Paris, capitale mondiale de l’art ?

Article suivant dans Chroniques : Chronique Semaine de l’Art n° 30 : Le vandalisme pseudo-écologique