Chronique Semaine de l’Art n° 17 : Patrimoine et musées, un désintérêt coupable Contenu abonnés


Ce texte est la transcription de la chronique de l’émission La Semaine de l’Art n° 17 du 7 mai 2014.

Nous ne cessons de déplorer l’absence d’Aurélie Filippetti sur le terrain du patrimoine et des musées. Nous nous sommes ainsi amusé à élaborer quelques statistiques à partir des discours que celle-ci a prononcé depuis son arrivée au ministère de la Culture.
Pour 89 cérémonies de décorations (légion d’honneur ou arts et lettres) remises en personne par la ministre, pas une ne concernait une personnalité en rapport avec les musées, et seules quatre avaient un rapport avec le patrimoine ! Encore ces quatre personnes étaient-elles… des Directeurs Régionaux des Affaires Culturelles, soit des fonctionnaires du ministère de la Culture. Pas un seul propriétaires de château, ces véritables héros qui se battent pour faire vivre des monuments que l’État serait bien en peine de restaurer. Pas un…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Chroniques : Chronique Semaine de l’Art n° 16 : Des villages qui sauvent leur église

Article suivant dans Chroniques : Chronique Semaine de l’Art n° 18 : Le Louvre et Versailles face au scandale Ahae