Christen Købke : Danish Master of Light Contenu abonnés


Londres, National Gallery, du 17 mars au 13 juin 2010.
Edimbourg, National Galleries of Scotland, du 4 juillet au 3 octobre 2010.

JPEG - 84.7 ko
1. Christen Købke (1810-1848)
La collection de moulages en plâtre
à Charlottenborg
, 1830
Huile sur toile
Copenhague, Collection Hirschsprung
Photo : Collection Hirschsprung
Voir l'image dans sa page

La National Gallery, conjointement à l’exposition consacrée à Delaroche1, propose une très intéressante rétrospective consacrée au danois Christen Købke. Certes Londres, comme Paris et les autres grandes capitales, a déjà connu des manifestations dévolues aux peintres de l’âge d’or de la peinture scandinave2. Mais c’est la première fois qu’une exposition monographique aussi importante et complète est consacrée au grand peintre danois en dehors de son pays3.
Le musée londonien a bien fait les choses. Il propose en effet pas moins de 48 tableaux représentant de manière très complète les différentes facettes de l’œuvre de notre artiste : paysages danois et italiens, portraits, vues d’édifices et quelques rares scènes de genre. En revanche, on n’y trouvera aucun dessin contrairement à l’exposition du Grand Palais. Il est regrettable que cet aspect important de l’art de Købke ne soit pas abordé, mais il est vrai que la National Gallery est uniquement un musée de peinture, les dessins relevant à Londres du British Museum.
A part cette lacune, l’exposition propose un large panorama de notre artiste et aucun tableau célèbre n’en est absent. On regrettera toutefois le délicieux petit Nu féminin de la Ny Carlslberg ou la Vue matinale du lac Sortedam du même musée. On y retrouvera une grande partie des œuvres déjà exposées en 1984 au Grand Palais qui présentait pas moins de 18 dessins et une petite trentaine de peintures (des portraits, des vues de la citadelle, du château de Frederiksborg et de ses tourelles, des paysages d’Italie) mais également des œuvres plus rares voire jamais prêtées pour une exposition hors du Danemark (des nus académiques du tout début de sa formation, des portraits.)


JPEG - 77.7 ko
2. Christen Købke (1810-1848)
Vue d’une des tourelles de Frederiksborg, vers 1834

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Les Orientales

Article suivant dans Expositions : Painting History. Delaroche and Lady Jane Grey