Charles Guilloux, un paysagiste symboliste, exposé galerie Thierry Mercier Contenu abonnés


Paris, galerie Thierry Mercier, du 18 novembre 2016 au 18 janvier 2017.

JPEG - 136.4 ko
1. Charles Guilloux (1866-1946)
Paysage bleu, 1892
Huile sur carton - 14 x 25 cm
Galerie Mercier
Photo : Galerie Mercier
Voir l'image dans sa page

27/11/16 - Exposition - Paris, galerie Thierry Mercier - Nombre d’expositions monographiques ouvrent dans des galeries en novembre, dont au moins trois concernent des paysagistes du XIXe siècle, parmi les plus différents qu’on puisse imaginer. Après Félix de Vuillefroy (voir la brève précédente) et avant Jean-Victor Bertin (inaugurée mardi prochain à la Nouvelle Athènes), nous parlerons de Charles Guilloux que présente Thierry Mercier dans sa galerie de la rue de l’Université, avec un ensemble réuni depuis de nombreuses années. Les amateurs se sont bousculés dès l’ouverture pour acquérir une œuvre, et il ne doit plus en rester beaucoup à…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Félix de Vuillefroy exposé pendant une semaine à Paris

Article suivant dans Brèves : Préemption d’un Vien par le Musée Fabre