Aucun candidat à la présidence du Louvre n’avait signé notre pétition Contenu abonnés


Dans notre article regrettant le processus opaque de désignation du prochain président-directeur du Louvre, nous n’avions, à dessein, donné de manière précise aucun nom (en dehors de la liste des prétendants par ordre alphabétique), même si nos informations étaient les mêmes que celles qui ont filtré dans les articles de Vincent Noce dans Libération (l’article a depuis sa première publication été en partie modifié) et d’Eric Biétry-Rivierre dans le Figaro. Pour une raison très claire que nous indiquions : tous les candidats ont une légitimité, en tant que conservateurs et historiens de l’art, à prendre la tête de cette institution. Et même si nous avons nos préférences, nous pensons que nous n’avons pas à nous immiscer dans le choix dès lors que l’hypothèse d’un administrateur ou…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Musées : Droit de réponse d’Antoine Poncet à propos de notre article sur Marmottan

Article suivant dans Musées : L’agrandissement du Musée de Picardie suscite des inquiétudes