Amiens présente la collection Pächt et expose ses paysages du XIXe


JPEG - 318.7 ko
1. Pierre Thuillier (1799-1858)
Côtes de Provence, 1846
Huile sur toile
Amiens, Musée de Picardie
Photo : Didier Rykner

17/4/15 - Exposition - Amiens, Musée de Picardie - Déjà présentés à Évreux (voir l’article), les paysages appartenant à Michaël Pächt sont à nouveau accrochés dans un musée français, à Amiens cette fois (jusqu’au 21 mai 2015). Nous ne reviendrons pas plus avant sur cette exposition, si ce n’est pour répéter qu’il s’agit d’un ensemble attachant même s’il est d’une qualité inégale. On espère que ces deux musées, qui valorisent ainsi cette collection, pourront bénéficier en retour chacun du don d’une œuvre, ce qui ne serait que justice.

Mais le Musée de Picardie, en partie fermé et où vont bientôt commencer d’importants travaux de restauration et de réaménagement du premier étage, et d’agrandissement sur sa partie arrière, a choisi de profiter de cette exposition pour montrer dans deux salles de nombreux paysages pour la plupart aujourd’hui conservés en réserves et dont certains ont pu faire l’objet de restaurations.
C’est ainsi qu’on pourra admirer plusieurs tableaux de l’amiénois Pierre Thuillier (ill. 1), comme celui qui avait disparu avant d’être récemment retrouvé (voir la brève du 26/11/13). Comme l’indique le cartel, le musée est à la recherche de mécènes pour sa restauration. On peut aussi voir un ensemble d’esquisses de Charles-Philippe Larivière (ill. 2) dont un fond important est conservé au musée, légué par le peintre Albert Maignan (lui aussi représenté ici par des esquisses peintes). Ces œuvres sont montrées ici pour la première fois, à l’exception de deux d’entre elles qui avaient été présentées à Rome pour l’exposition Maestà di Roma (voir l’article).


JPEG - 215 ko
2. Esquisses de Charles-Philippe Larivière et Albert Maignan
Amiens, Musée de Picardie
Photo : Didier Rykner
JPEG - 102 ko
3. Charles-Philippe Larivière (1798-1876)
Couple dans la campagne italienne, 1829
Huile sur toile
Amiens, Musée de Picardie
Photo : Didier Rykner

JPEG - 259.7 ko
4. Attribué à Hubert Robert (1733-1808)
Les Lavandières, vers 1757-1761
Huile sur toile
Amiens, Musée de Picardie
Photo : Didier Rykner

Signalons à ce propos l’histoire curieuse d’une acquisition récente, celle en 2012 d’un tableau représentant un Couple dans la campagne italienne (ill. 3). Cette esquisse faisait partie du legs Maignan en 1907 au Musée de Picardie qui étaient conservées en usufruit par sa veuve. Durant la Seconde guerre mondiale, celle-ci était dans un tel dénuement qu’elle fut autorisée par le musée à vendre certains tableaux secondaires pour subvenir à ses besoins. Une décision à la fois contestable - les œuvres des musées français sont inaliénables et imprescriptibles – mais qui s’expliquait par une raison humanitaire. Le musée aurait pu la revendiquer. Il a préféré la racheter, compte tenu des circonstances.

Remarquons aussi, parmi les tableaux exposés, quelques paysages de la fin du XVIIIe siècle (comme il y en a d’ailleurs dans la collection Michaël Pächt), avec notamment trois Hubert Robert (provenant, comme la plupart des tableaux anciens du musée, de la donation Lavalard) et d’un tableau seulement attribué à cet artiste mais qui peut-être dû à une autre main (ill. 4).
Cet accrochage complémentaire à l’exposition Pächt et qui révèle des œuvres peu connues n’est malheureusement pas accompagné d’un catalogue. Un petit livret devrait cependant être édité. En attendant, nous donnons ici, pour information, la liste des tableaux exposés.


Didier Rykner, vendredi 17 avril 2015





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : L’hôpital Richaud sauvé par Versailles

Article suivant dans Brèves : Un paysage de Dahl acheté par le Nationalmuseum de Stockholm