Amaury Lefébure nommé directeur de Malmaison Contenu abonnés


9/9/08– Nomination – Rueil-Malmaison, Musée national de Malmaison et Bois-Préau – Parfois, le pire n’est pas certain. Ainsi, la nomination au poste de directeur des châteaux de Malmaison et de Bois-Préaux d’un administrateur issu de l’ENA, qui avait été fortement envisagée par le Ministère de la Culture, ce que nous avions révélé ici-même (voir brève du 16/6/08), n’aura pas lieu.
Fort logiquement, Bernard Chevallier, partant à la retraite, a été remplacé par son adjoint, Amaury Lefébure, conservateur du patrimoine. On se rappelle que ce dernier avait été évincé du château de Fontainebleau en 2006 pour installer un administrateur non historien de l’art mais proche du ministre Renaud Donnedieu de Vabres (voir article).

Il faut se réjouir que les trois dernières nominations de directeurs…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Exposition de dessins de Gustav Klimt à la galerie Coatalem

Article suivant dans Brèves : Thomas Campbell, nouveau directeur du Metropolitan Museum