Aix-la-Chapelle achète un Jugement dernier de Nicolas Pickenoy Contenu abonnés


JPEG - 115.9 ko
Nicolas Eliasz, dit Pickenoy (1588-1654/1656)
Le Jugement dernier
Huile sur toile - 103 x 102,5 cm
Aix-la-Chapelle, Suermondt-Ludwig-Museum
Photo : Suermondt-Ludwig-Museum
Voir l'image dans sa page

4/3/14 – Acquisition – Aix-la-Chapelle, Suermondt-Ludwig-Museum – En 2008, le Musée des Beaux-Arts de Pau avait acquis un beau tableau de Nicolas Pickenoy représentant Le Jugement dernier (voir la brève du 13/10/08). Nous écrivions alors que l’on ne connaissait que trois peintures d’histoire de ce peintre hollandais d’origine anversoise spécialisé dans le portrait : un Paris et Oenone (sur le marché de l’art en 1991), un Christ et la Femme Adultère, conservé au Musée municipal d’Utrecht et un Jugement dernier donc, ou plutôt plusieurs Jugements derniers puisque l’on connaît au moins…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : L’exposition François-André Vincent au Musée Fabre

Article suivant dans Brèves : Pont des Arts : le danger des cadenas