Aile Cligman : l’UNESCO saisie du dossier Contenu abonnés


JPEG - 415.9 ko
Vu du jardin du Musée des Beaux-Arts de Tours
prise de l’entrée du musée.
L’aile doit s’élever devant la terrasse, à l’arrière-plan
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

11/10/16 - Patrimoine - Tours, Musée des Beaux-Arts - Un point nous avait échappé dans le dossier du Musée des Beaux-Arts de Tours et de son jardin : l’ensemble est inclus dans le périmètre du patrimoine mondial du Val-de-Loire. Le lieu est donc protégé à cinq titres, pas moins : le classement monument historique de l’ancien archevêché (l’aile qui lui sera rattachée, concerne donc directement ce monument, et pas seulement ses abords), les abords d’autres monuments historiques (notamment la cathédrale, mais aussi la muraille gallo-romaine), le classement au titre des sites du jardin, le secteur sauvegardé…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Récentes acquisitions du XIXe siècle au Musée Fabre

Article suivant dans Brèves : Un tableau attribué à Warlencourt acheté pour l’histoire du Louvre