Acquisitions récentes de la National Gallery d’Edimbourg Contenu abonnés


25/5/04 – Acquisitions – Edimbourg, National Gallery of Scotland – Le musée d’Edimbourg a acquis, en 2003 et début 2004 plusieurs tableaux, privilégiant à son habitude les marchands américains et parisiens plutôt que ceux de Londres, ce qui semblerait pourtant plus logique.
Sont ainsi entrés dans ses collections :

- un Bernardo Strozzi (1581-1644), représentant une cuisinière plumant une oie (ill. 1)1. La composition est bien connue puisqu’elle reprend, avec seulement quelques variantes, l’un des plus fameux tableaux de l’artiste conservé au Palazzo Rosso à Gênes2. Les scènes de cuisines d’Aertsen et de Beuckellaer étaient nombreuses dans les collections nobiliaires de la République, et la cuisinière passe pour l’une des plus belles réussites de la symbiose Flandres-Gènes, Strozzi y…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un "petit may" de Claude Vignon préempté par le Musée Carnavalet

Article suivant dans Brèves : Un tableau de Georges de la Tour préempté par le conseil général de Moselle pour le musée départemental de Vic-sur-Seille