Accrochage du Goya « Bergé - Saint-Laurent » au Louvre Contenu abonnés


JPEG - 234.6 ko
Accrochage du Portrait de Don Luis Maria de Cistué
par Goya au Louvre (à droite, le Portrait de
I. M. Fernandez de Velasco
par Murillo)
Voir l'image dans sa page

28 /3/09 – Accrochage – Paris, Musée du Louvre – Le Goya de la collection Bergé Saint-Laurent, le Portrait de Don Luis Maria de Cistué (voir brève du 1/10/08), a défrayé la chronique et alimenté beaucoup de commentaires divers ; certaines rumeurs suggéraient même que l’œuvre était secondaire, en mauvais état et acceptée à reculons par le Musée du Louvre. A l’exposition précédant la vente au Grand Palais, la foule empêchait un jugement serein. Il vient d’être accroché dans la salle espagnole (ill.), après un examen au C2RMF et est incontestablement très beau, meilleur encore que la photo le laissait imaginer. Le halo du…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Découverte d’un double portrait de Jacob Adriaensz Backer à Reims

Article suivant dans Brèves : Pour la restauration d’un vitrail de Claudius Lavergne