A propos du Pont d’Argenteuil vandalisé Contenu abonnés


JPEG - 67.3 ko
Claude Monet (1840-1926)
Le Pont d’Argenteuil</em< (avant vandalisme)
Huile sur toile - 60,5 x 80 cm
Paris, Musée d’Orsay
Voir l'image dans sa page

8/10/07 – Vandalisme – Paris, Musée d’Orsay – Nul ne peut ignorer aujourd’hui que le tableau de Claude Monet, Le Pont d’Argenteuil (ill.) a été troué par plusieurs vandales ivres qui se sont introduits dans le musée dans la nuit de samedi à dimanche dernier. Toute la presse en parle. Si les dégâts sont réels, l’œuvre pourra cependant être restaurée sans difficulté puisqu’aucun morceau de la toile n’a été enlevé.
On appréciera à ce propos la transparence du Musée d’Orsay, au contraire du Louvre pourtant récemment soumis à une série d’actes encore plus graves (voir brève du 9/8/07) et qui préfère les tenir sous silence.
On se félicitera…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un tableau du Musée de Montargis attribué à Géricault

Article suivant dans Brèves : Deux œuvres de jeunesse de Girodet récemment acquises par Montargis