A Fontainebleau, le festival et son off


23/5/14 - Fontainebleau - Festival de l’histoire de l’art - Vendredi prochain 30 mai, jusqu’au dimanche 1er juin, aura lieu à Fontainebleau, pour la quatrième fois, le Festival de l’histoire de l’art. Pour cette édition, le pays invité est la Suisse, et le thème retenu : « Collectionner ». Comme chaque année de multiples conférences et débats auront lieu, dans le château et autour de celui-ci. Le programme complet peut être téléchargé en PDF sur le site du festival. Comme les années précédentes, nous serons présent pendant les trois jours. Par ailleurs, nous animerons un débat sur le thème « Les Musées et les collectionneurs » samedi 31 mai, à 15 h 30, dans la Salle des Colonnes, entre Michel David-Weill, Maryvonne Pinault et Marc Fumaroli. Enfin, nous serons au Salon du Livre d’art, sur le stand de Gourcuff-Gradenigo, pour dédicacer La Tribune de l’Art, morceaux choisis, le vendredi 30 mai de 16 h à 17 h, et le dimanche 1er juin de 11 h à midi.

Mais cette année, comme tout bon festival, celui de l’histoire de l’art aura son « off ». Il se déroulera au café Le Jet Lag, 7 rue Dénecourt, en face du château, les samedi et dimanche. Le programme peut être téléchargé ici. Nous y participerons également en débattant avec Alexandre Gady sur le thème : « "Quod barbari non fecerunt … " le vandalisme légal ». Les organisateurs ont invité également, pour apporter un peu de contradiction, Serge Grouard, maire d’Orléans, qui pourrait venir nous parler de la rue des Carmes qu’il souhaite démolir, et Nicolas Dumont, maire d’Abbeville, qui a fait détruire l’église Saint-Jacques. Leur présence n’a cependant pas été confirmée...


Didier Rykner, vendredi 23 mai 2014





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : La Boulonnaise allaitant de Dalou acquise par Ottawa

Article suivant dans Brèves : Un tableau d’Otto Dix pour le Musée Unterlinden